Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 avril 2011 5 01 /04 /avril /2011 16:52

 

Un ton plus mesuré à l'égard des fonctionnaires 
Le secrétaire d'Etat à la fonction publique rue dans les brancards de Nicolas Sarkozy, il souhaite que le principe du non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite soit supprimé... après 2012. Une promesse présidentielle? Une politique qui contraste étonnament avec la volonté de supprimer des fonctionnaires depuis 2007. Assurément, les cantonales sont sensiblement passées sur le chemin de la rédemption présidentielle pour 2012.

 

 

Proposition d'une gestion assouplie entre dépense de fonctionnement et de personnel
Le Secrétaire d'Etat envisage d'assouplir la mesure en permettant à chaque ministère d'arbitrer entre dépenses de personnel et de fonctionnement ce qui n'est pas autorisé dans la fongibilité des crédits, rappelons-le. Depuis 2007, 100 000 postes de fonctionnaires ont été supprimé (c'est 100 000 emplois de moins pour les jeunes) et 31000 précisément dans l'Education nationale (c'est 31000 de moins pour aider des jeunes à se former et à devenir compétitif pour l'avenir). Un programme de supression de 100 000 postes pour 2013 est prévu dans le plan de réduction des déficit, dont on sait qu'une minuscule baisse s'est concrétisée par ces mesures : 0,5% et que la dette publique s'est tout simplement abyssalement élevée à près de 84% du PIB (!).

 

La coïncidence cognitive
M. Tron est le remplaçant de M. Jacob, très proche du Président qui réclamait de bousculer le statut à vie des fonctionnaires. M. Tron choisit cette déclaration au moment même ou un accord portant sur la réduction de la précarité dans l'administration est négocié et ratifié par 6 fédérations de fonctionnaires dont la CGT. Solidaires et FSU n'en ont pas fait de même. 

 

Les problèmes de la politique du non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux
La restructuration des services n'est pas pour susciter l'engouement de la politique gouvernementale. La règle du non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux a été le principal instrument de la RGPP, révision générale des politiques publiques, bien souvent au détriment de la qualité du service pour l'usager. François Fillon souhaite en revanche que cette politique soit maintenue dans les agences et structures publiques, et dans l'ensemble des colectivités locales. Les mouvements commencent à nâitre et la grogne à se faire sentir après notamment que les magistrats ont rappelé le manque de moyen de la justice à la suite de l'affaire laetitia. L'éducation nationale, principale victime verra à la rentrée encore 16 000 emplois non remplacés, environ 66000 poste de moins depuis 2007, ce qui induit des répartitions horaires ou de postes nouvelles. Le remplacement d'enseignants dans de nombreux établissement ne se fait pas. De nombreux enfants du primaire connaissent des journées sans classe, et une journée "école morte est donc prévue".

 

L'analyse de la Cour des Comptes
Le plus inquiétant c'est l'analyse comptable de la Cour des comptes qui n'estime pas que l'impact soit très important sur les Finances de l'Etat. 

 

L'affirmation de M. Tron, amusante
Pourtant M. Tron estime les économies, à 170 milliards d'euros d'ici à 60 ans. En faisant le calcul sur 100 ans, ça aurait fait encore plus d'économie! 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Thomas Bonne - dans Actualités
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de e-economie.over-blog.com
  • Le blog de e-economie.over-blog.com
  • : Finances publiques, économie, droit public, actualités, tout pour préparer convenablement son concours administratif
  • Contact

Profil

  • Thomas Bonne
  • Thomas Bonne
Titulaire d'un Master administration de l'entreprise, d'une licence de droit public 
Lauréat des concours administratif de rédacteur territorial 2011 et d'attaché territorial 2012 et Inspecteur des finances publiques
  • Thomas Bonne Titulaire d'un Master administration de l'entreprise, d'une licence de droit public Lauréat des concours administratif de rédacteur territorial 2011 et d'attaché territorial 2012 et Inspecteur des finances publiques

Rechercher