Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2012 4 08 /03 /mars /2012 11:14

Source : Ministère de l'écologie, du développement durable, des transports et du logement

 

Depuis le 22 février 2012, les fonctions de ministre de l’Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement sont exercées par François Fillon, Premier ministre.

M. Thierry Mariani est nommé ministre auprès du ministre de l’Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement, chargé des Transports et M. Benoist Apparu est nommé ministre auprès du ministre de l’Ecologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement, chargé du Logement.
 

 

Le réseau Natura 2000 est un ensemble de sites naturels européens, terrestres et marins, identifiés pour la rareté ou la fragilité des espèces sauvages, animales ou végétales, et de leurs habitats. Natura 2000 concilie préservation de la nature et préoccupations socio-économiques. En France, le réseau Natura 2000 comprend 1753 sites.

 

La DREAL vient de mettre en ligne un site internet dédié exclusivement au réseau des sites Natura 2000 en Picardie.

 

Celui-ci a pour vocation de regrouper l’information et d’en faciliter l’accès, en particulier pour les pétitionnaires dans le cadre de l’évaluation des incidences. On y retrouve des recherches multicritères, des fiches par sites, des actualités, les coordonnées des animateurs des sites....et bien d’autres informations encore, alimentées par les acteurs du réseau.
Voir le site http://www.natura2000-picardie.fr

 

 

Quelles sont les priorités d’action du ministère ?

17 novembre 2009 (source du ministère)

Il s’agit de mener la « métamorphose » de notre société pour qu’elle puisse affronter la raréfaction des ressources naturelles et les changements climatiques. Cette métamorphose doit constituer un nouveau moteur pour l’économie.

 

Les chantiers prioritaires du ministère couvrent un champ très large :

  • faire émerger un nouveau modèle économique et social, celui de la croissance verte en développant les technologies vertes et en mobilisant un ensemble d’outils le plus large possible en faveur du développement durable : réseau scientifique et technique, recherche et innovation, certifications environnementales, éco-labels, fiscalité verte, dispositifs incitatifs...
  • intégrer les problématiques de développement durable dans toutes les politiques du ministère en garantissant la mise en œuvre du Grenelle et sa déclinaison territoriale dans tout le pays ;
  • assurer le succès des négociations internationales sur le climat, et y défendre la volonté française d’aboutir à un accord sur des objectifs ambitieux de réduction des émissions de gaz à effet de serre et d’aide à l’adaptation des pays en développement aux conséquences du changement climatique ;
  • réaffirmer la vocation maritime de la France, en s’appuyant sur le Grenelle de la mer pour favoriser la protection du patrimoine marin et de ses ressources ;
  • mettre en œuvre une politique de lutte contre le changement climatique et de promotion des énergies vertes ;
  • revoir l’organisation des transports en privilégiant systématiquement le développement durable dans les choix opérés : développer la multimodalité, créer une offre de transports plus durables, mais également traiter à la bonne échelle et de façon globale les questions de desserte des métropoles régionales et des centres économiques, ainsi que la problématique des déplacements dans les agglomérations ;
  • mettre en place une politique durable du logement  : construire davantage, construire mieux et participer à l’aménagement de quartiers durables et de villes porteuses d’urbanité ;
  • préserver la biodiversité, gérer efficacement les ressources (y compris les espaces) et protéger les espèces et les milieux naturels, l’eau notamment : politiques de protection, de restauration et de valorisation adaptées, politiques d’urbanisme et de logement permettant de maîtriser l’urbanisation et de limiter l’étalement urbain ;
  • prévenir les risques, qu’ils soient sanitaires, technologiques ou naturels, et assurer la sécurité (industrielle, aérienne...) : démarches globales d’identification des risques, de hiérarchisation, de réduction à la source, de prévention, de réduction de la vulnérabilité et de gestion, avec une vigilance toute particulière vis-à-vis des problématiques sanitaires et des risques émergents.
     

Partager cet article

Repost 0
Published by Thomas Bonne - dans Environnement
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de e-economie.over-blog.com
  • Le blog de e-economie.over-blog.com
  • : Finances publiques, économie, droit public, actualités, tout pour préparer convenablement son concours administratif
  • Contact

Profil

  • Thomas Bonne
  • Thomas Bonne
Titulaire d'un Master administration de l'entreprise, d'une licence de droit public 
Lauréat des concours administratif de rédacteur territorial 2011 et d'attaché territorial 2012 et Inspecteur des finances publiques
  • Thomas Bonne Titulaire d'un Master administration de l'entreprise, d'une licence de droit public Lauréat des concours administratif de rédacteur territorial 2011 et d'attaché territorial 2012 et Inspecteur des finances publiques

Rechercher