Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juillet 2012 4 05 /07 /juillet /2012 10:15

Source : www.lemonde.fr

Le Medef et la CGPME [Confédération générale du patronat des petites et moyennes entreprises] ont fait part de leur inquiétude face aux hausses de prélèvements annoncées mercredi 4 juillet dans le cadre du budget rectificatif pour 2012. C'est par la voie d'un communiqué que celles-ci ont vertement critiqué les premières mesures fiscales qui touchent les entreprises, notamment la suppression d'exonérations de charges sur les heures supplémentaires, la hausse du forfait social sur l'intéressement et la participation, la taxe sur les dividendes, la mise à contribution des secteurs pétrolier et bancaire ainsi que la suppression de la TVA sociale.

"Nous regrettons l'alourdissement des prélèvements obligatoires sur les entreprises alors qu'il serait nécessaire, au contraire, de développer une stratégie de baisse, qui seule permettra l'amélioration de la compétitivité de notre économie", déclare ainsi Laurence Parisot. "C'est le niveau de vie de chaque Français, notre potentiel de croissance et pour tout dire notre avenir qui sont en jeu. Il y a urgence", ajoute la présidente du Medef.

 

"INQUIÉTUDE DES PME" 

Selon la CGPME, "Le projet de loi de finances rectificatif présenté ce matin en conseil des ministres suscite l'inquiétude des PME." "Venant s'ajouter à l'augmentation récente du smic et de la cotisation retraite, ces différentes mesures se traduiront par un alourdissement global du coût du travail et ce alors même que les PME voient l'horizon s'assombrir", poursuit l'organisation patronale. "Visiblement les mesures en faveur de la croissance attendront." 

Le projet de budget rectificatif, présenté par Pierre Moscovisci et Jérome Cahuzac mercredi, augmente les prélèvements de 7,2 milliards d'euros cette année pour réduire comme prévu le déficit public à 4,5 % du PIB fin 2012, malgré le ralentissement de l'économie. Les hausses d'impôts présentées mercredi pèseront cette année à 53 % sur les ménages (dont 73 % sur les plus aisés) et à 47 % sur les entreprises.

Partager cet article

Repost 0
Published by Thomas Bonne - dans Syndicats
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de e-economie.over-blog.com
  • Le blog de e-economie.over-blog.com
  • : Finances publiques, économie, droit public, actualités, tout pour préparer convenablement son concours administratif
  • Contact

Profil

  • Thomas Bonne
  • Thomas Bonne
Titulaire d'un Master administration de l'entreprise, d'une licence de droit public 
Lauréat des concours administratif de rédacteur territorial 2011 et d'attaché territorial 2012 et Inspecteur des finances publiques
  • Thomas Bonne Titulaire d'un Master administration de l'entreprise, d'une licence de droit public Lauréat des concours administratif de rédacteur territorial 2011 et d'attaché territorial 2012 et Inspecteur des finances publiques

Rechercher