Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 janvier 2011 3 26 /01 /janvier /2011 11:57

Le FMI rédige un rapport intermédiaire sur l’ambivalence des croissances entre les économies atones et celle présentant des taux affolant les compteurs (au-delà de 7% en moyenne).

 

Les pays les plus pauvres affichent les meilleurs résultats. Aujourd’hui les pays émergent pèsent 40% de la consommation mondiale et représentent les deux tiers de la croissance planétaire. Le FMI s’alarme des risques de « surchauffe » et de la « hausse rapide des pressions inflationnistes », (hausse des produits alimentaires), la peur d’un atterrissage brutal plane et donnerait un sérieux coup à la reprise.

 

En ligne de mire : la fuite des capitaux pour les pays riches en raison des taux très bas pratiqués en zone euro et d’une croissance à bout de souffle. Les capitaux se ruent vers les pays aux taux les plus importants (12,25% au Brésil) afin de lutter contre l’inflation et bénéficier de perspectives de développement. Le résultat, c'est la création de bulles spéculatives dont on sait les risques.

 

 

La conséquence de cette fuite de capitaux vers les pays émergents est une hausse de la valeur des monnaies qui muselle la compétitivité de ces mêmes pays  (exportations plus difficiles). Le FMI souhaiterait ainsi que la Chine réagisse en laissant s’apprécier sa monnaie (or c’est exactement le contraire qui se produit) afin de combattre la surchauffe et faciliter le rééquilibrage de l’activité international vers la demande domestique. D’autres part le FMI souhaiterait  que des pays comme le Brésil opère un redressement budgétaire pour contribuer à baisser les taux directeurs et réduire la demande.

Partager cet article

Repost 0
Published by e-economie.over-blog.com - dans Economie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de e-economie.over-blog.com
  • Le blog de e-economie.over-blog.com
  • : Finances publiques, économie, droit public, actualités, tout pour préparer convenablement son concours administratif
  • Contact

Profil

  • Thomas Bonne
  • Thomas Bonne
Titulaire d'un Master administration de l'entreprise, d'une licence de droit public 
Lauréat des concours administratif de rédacteur territorial 2011 et d'attaché territorial 2012 et Inspecteur des finances publiques
  • Thomas Bonne Titulaire d'un Master administration de l'entreprise, d'une licence de droit public Lauréat des concours administratif de rédacteur territorial 2011 et d'attaché territorial 2012 et Inspecteur des finances publiques

Rechercher