Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juin 2012 5 08 /06 /juin /2012 13:55

Certains salariés mais pas d'autres pourraient percevoir leur pension de retraite dès l'âge de 60 ans. Selon le monde "Argent" de mercredi, 100 000 personnes seraient concernées (120 000 et 150 000 sont aussi évoqués selon les sources). Il faudra cependant avoir cotisé les 162 trimestres sur 41 ans.

Comment fonctionne la retraite? : il y a une pension de base qui est issue de la Sécu et il faut une complémentaire qui au delà d'un plafond oblige à cotiser aux Arrco pour les cadres comme les non cadres (donc pour tout le monde) et aux Agirc pour les cadres uniquement. 

Qui gère le tralala? Et bien c'est très simple, l'Etat se coltine la sécu et les Régimes complémentaires ce sont les Partenaires sociaux ; c'est à dire les syndicats des patrons et des salariés. La gestion est dite paritaire.

Et qui cotise? : ce sont les patrons et les salariés. Le taux de cotisation fixé par la CNAV (caisse nationale d'assurance vieillesse) sera donc augmenté de 0,1% à compter de Juillet. 

Le MEDEF (syndicat des patrons) n'est pas content : selon lui dès 2017 le surcoût sera de 2 milliards par an tandis que les caisses de retraites complémentaires ont fondu. L'Agirc ne dispose que de 8 milliards et les estimations les voient profiler à 4 milliards dès 2013! 

Les Syndicats des salariés sont content : cette réforme permet à ceux qui ont travaillé longtemps de prendre leur retraite  plus tôt.

Lorsqu'un cadre touche sa pension en partant à la retraite, sur 100 euros touchés, 60 euros sont financés par les régimes complémentaires. Pour un salarié c'est presque 33 euros. Pour le Medef il faut reverser moins de tune par des pensions diminuées lorsque se met en place le régime de retraite pour que l'Etat puisse suivre financièrement dans un contexte de super austérité qui tue toute ambition d'un monde meilleur.

Ou alors, on change de discours 

Voici la solution la plus optimiste : retrouver la croissance permettra de retrouver des recettes : avec un point de croissance supplémentaire, on supprime la progression du nombre de chomeurs, avec 1,5%, on recrée des emplois, et donc des cotisants. Il faudra bien qu'un jour on arrête de nous casser les c...... avec la crise.

Encore une fois, mesdames et messieurs les médias, arrêtez la déprime et revenez à l'essentiel : un être humain pour qu'il soit optimiste dès le matin, il doit être en bonne condition, ce qui signifie avoir le moral (esprit sain dans un corps sain dans un univers sain). Merci de faire un effort à la radio comme à la télé, et ARRETEZ DE TOUT VOIR EN NOIR un peu. Redonnez l'espoir au lieu de nous tanner de la crise sans arrêt, parlez nous des réussites, parlez nous de ce qui relance la croissance et comment ils s'y sont pris, expliquez nous comment réussir, faites nous un discours plus sympa et vous verrez, la croissance reviendra parce que la confiance sera proche des citoyens et non la défiance des 30 dernières années, de cette génération sacrifiée sur l'autel de l'austérité de cette crise à la c...

Une dernière chose, mais c'est pour M. Hollande, ce serait super si vous disiez aux banquiers que l'économie réelle n'a pas besoin de spéculation mais ce serait mieux que des mesures soient prises pour endiguer ces crises à répétition très bien orchestrée par les marchés. Pensez à un Vrai Bâle s'il vous plaît.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de e-economie.over-blog.com
  • Le blog de e-economie.over-blog.com
  • : Finances publiques, économie, droit public, actualités, tout pour préparer convenablement son concours administratif
  • Contact

Profil

  • Thomas Bonne
  • Thomas Bonne
Titulaire d'un Master administration de l'entreprise, d'une licence de droit public 
Lauréat des concours administratif de rédacteur territorial 2011 et d'attaché territorial 2012 et Inspecteur des finances publiques
  • Thomas Bonne Titulaire d'un Master administration de l'entreprise, d'une licence de droit public Lauréat des concours administratif de rédacteur territorial 2011 et d'attaché territorial 2012 et Inspecteur des finances publiques

Rechercher