Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 janvier 2012 4 26 /01 /janvier /2012 10:12

ENFIN! on connaît son programme. à l'heure actuelle je m'interroge toujours de comprendre comment les votants à la primaire socialiste ont décidé de voter pour l'homme sans connaître son programme, si ce n'est pour son charisme. Tous les détails du projet pour l'aveni de la France est ici. Voici ce que le site lemonde.fr résumait ce matin à ce sujet :

Le candidat socialiste à la présidentielle française, François Hollande, annonce, jeudi 26 janvier,  "60 engagements pour la France". Ce programme passera par une profonde réforme de la fiscalité, des mesures en faveur des petites et moyennes entreprises (PME) et des propositions sur l'éducation et la jeunesse. 

François Hollande, le 24 janvier 2012, à Toulon.

à lire sur le Monde.fr

Dans un document de quelque 40 pages, publié jeudi quelques heures avant sa présentation par le quotidien Le Parisien, le candidat socialiste à l'Elysée affirme que les "mesures nouvelles" liées à ses "priorités" coûteront, au terme d'une montée en charge progressive, jusqu'à "20 milliards d'euros à l'horizon 2017", dernière année de son quinquennat s'il est élu en mai. Côté recettes, son projet prévoit l'annulation de 29 milliards d'euros de niches fiscales"équitablement répartis entre les ménages et les entreprises".

Le candidat, qui a fait de l'éducation et la jeunesse sa priorité, réaffirme la création de 60 000 postes dans ce secteur sur 5 ans. Il précise qu'il fera en sorte que "les enfants de moins de trois ans" puissent être accueillis en maternelle. Il veut aussiaugmenter de 25 % "l'allocation de rentrée scolaire", une aide aux familles, dès septembre.

Sur le plan économique, M. Hollande confirme des mesures-phare : une grande réforme fiscale et la création d'une "tranche supplémentaire de 45 % pour les revenus supérieurs à 150 000 euros par part". Il donne la "priorité" aux PME, avec la création d'une Banque publique d'investissement et une refonte de l'impôt sur les sociétés au profit de ces entreprises. Il précise aussi les contours du nouveau"livret d'épargne industrie" entièrement dédié au financement des PME, conjugué avec le doublement du plafond du "livret développement durable", autre plan d'épargne populaire, qui passera de 6 000 à 12 000 euros.

Est aussi prévue une augmentation de 15% de la taxation des bénéfices des banques. Le projet confirme aussi, pour les banques, la séparation de leurs activités (investissement et emploi/opérations spéculatives). Certaines mesures, inspirées du projet du Parti socialiste (PS) adopté en mai, sont revues à la baisse. M. Hollande veut ainsi créer 150 000 emplois pour l'insertion des jeunes, quand le projet PS en prévoyait 300 000. Il entend aussi créer 1 000 emplois au sein de l'ensemble justice, police, gendarmerie chaque année pendant 5 ans, alors que le projet PS prévoyait le recrutement de 10.000 gendarmes et policiers sur le quinquennat.

Par ailleurs, M. Hollande confirme la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim, répète qu'il veut "ouvrir le droit au mariage et à l'adoption aux couples homosexuels" ou qu'il accordera le droit de vote aux élections locales aux étrangers.

RÉFORME INSTITUTIONNELLE

Le candidat PS veut porter à 10 ans la durée d'inéligibilité des élus condamnés pour faits de corruption. Il confirme par ailleurs qu'il fera "voter une loi sur le non-cumul des mandats" et qu'il introduira "une part de proportionnelle à l'Assemblée nationale". Confirmant encore de précédents propos, M. Hollande ajoute qu'il veut réformer "le statut pénal du chef de l'Etat" et qu'il réduira "de 30 % la rémunération du président de la République et des ministres""Les anciens présidents de la République ne siègeront plus au Conseil constitutionnel", ajoute-t-il. "J'accorderai le droit de vote aux élections locales aux étrangers résidant légalement en France depuis 5 ans", redit le candidat PS.

Et un énorme oubli du journal : le logement social... que vous pouvez lire ici :

Concernant le logement : encadrer par la loi les montants des loyers lors de la relocation ou de la première location, mise en place d'un dispositif de caution solidaire pour les jeunes, création de 2,5 millions de logements intermédiaires, sociaux et étudiants par le doublement du livret A. Renforcer la loi SRU en multipliant par 5 les sanctions qui pèsent sur les communes qui refusent d'accueillir les ménages aux revenus modestes et moyens. Porter à 25% les exigences en matière de construction de logements sociaux et favoriser la mixité sociale par la règle des trois tiers bâtis : 1/3 logements sociaux locatifs à loyer modéré, 1/3 logements en accession sociale, 1/3 logements libres.

Partager cet article

Repost 0
Published by Thomas Bonne - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de e-economie.over-blog.com
  • Le blog de e-economie.over-blog.com
  • : Finances publiques, économie, droit public, actualités, tout pour préparer convenablement son concours administratif
  • Contact

Profil

  • Thomas Bonne
  • Thomas Bonne
Titulaire d'un Master administration de l'entreprise, d'une licence de droit public 
Lauréat des concours administratif de rédacteur territorial 2011 et d'attaché territorial 2012 et Inspecteur des finances publiques
  • Thomas Bonne Titulaire d'un Master administration de l'entreprise, d'une licence de droit public Lauréat des concours administratif de rédacteur territorial 2011 et d'attaché territorial 2012 et Inspecteur des finances publiques

Rechercher