Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 septembre 2011 7 04 /09 /septembre /2011 06:36

 

En dehors de la polémique des 80 députés sur la soi-disant présence de la théorie des genres, les décisions du Ministère de l'Education prennent leur plein effet à la rentrée pour les régions : Manuels scolaires, nouveaux programmes, passage au numérique éducatif.

 

M. Bonneau, président de la région centre et  de la commission éducation de l'ARF (Association des régions de France), trouve la note salée. L'ARF n'est d'ailleurs jamais consultée par le Ministre.

 

Les régions souhaitent en effet devenir de véritables pilotes de FORMATION et de l'ORIENTATION DES TERRITOIRES REGIONAUX. « Au sein des établissements scolaires, cette compétence relèverait toujours de l’Etat mais en-dehors, il faut un véritable service public régional d’information et d’orientation »

 

ENGAGEMENT FORT DES REGIONS, GRATUITE DES MANUELS SCOLAIRES, ABSENCE DE CONCERTATION MINISTRE/REGION
Car l'engagement des régions en matière d'éducation et de formation est fort. La plupart de régions ont d'ailleurs mis en place la gratuité des manuels scolaires des lycéens. M. Bonneau dénonce partiuclièrement que les réformes ne font pas l'objet de concertation et son imposées sans leur consentement. Le président de la région Centre souhaite intégrer "les coût induits" dans la réflexion que le rapport de Eric Doligé de juin dernier (sénateur UMP) avait lui aussi pointé notamment :

  • de faire passer les circulaires modifiant les programmes en Commission consultative d’évaluation des normes (CCEN), « ce qui obligera le ministère concerné à intégrer la notion de coûts induits dans sa réflexion » ;
  • de dialoguer en amont avec les collectivités sur les changements pédagogiques prévus ;
  • d’évaluer de manière concertée en amont leur impact financier pour les collectivités afin qu’elles l’intègrent dans leur programmation budgétaire d’investissement.

 

Coût multiplié par 2 en 2 ans.
Bilan du coût total des dépenses de la rentrée pour les collectivités régions : 124 millions d'euros liée à la modification des progammes en première générale et technologique mais aussi en classe de terminale BAC pro. En conséquence, la région Bourgogne a dû inscrire à son budget la somme supplémentaire de 2,6 millions d'euros pour l'acquisition de nouveaux ouvrages. 120 millions ont déjà été engagés dans le cadre de la réforme 2010 pour les manuels scolaires de seconde générale et technologique, CAP, 2ème année de Bac Pro. Il s'agit du doublement des dépenses en année ordinaire

 

La réforme des séries technologiques alourdit encore la note pour les régions : le coût est estimé à  200 000 euros par Etablissement! soit 4 millions par région « pour remplacer du matériel par un autre parfois acheté de fraîche date »… rappelle M. Bonneau

A contrario, le manque de moyen et de postes de fonctionnaires pour l'Education nationale est dénoncé : les investissement dans le numérique diminuent, alors que la formation au numérique doit s'accompagner de moyens financiers et humains (120 ETP sont nécessaires en Poitou Charente pour former les élèves, dont Ségolène Royal est la présidente). 

Source

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Thomas Bonne - dans Collectivités
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de e-economie.over-blog.com
  • Le blog de e-economie.over-blog.com
  • : Finances publiques, économie, droit public, actualités, tout pour préparer convenablement son concours administratif
  • Contact

Profil

  • Thomas Bonne
  • Thomas Bonne
Titulaire d'un Master administration de l'entreprise, d'une licence de droit public 
Lauréat des concours administratif de rédacteur territorial 2011 et d'attaché territorial 2012 et Inspecteur des finances publiques
  • Thomas Bonne Titulaire d'un Master administration de l'entreprise, d'une licence de droit public Lauréat des concours administratif de rédacteur territorial 2011 et d'attaché territorial 2012 et Inspecteur des finances publiques

Rechercher