Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mai 2012 1 07 /05 /mai /2012 23:19

Demain qui gouvernera le monde ?

Candidats, répondez !

Voici deux exemples des derniers livres de Jacques Attali. 

à la suite, son intervention sur France Info

 

"Les impôts nouveaux pour la plupart, ne prendront effet qu’en 2013, et non pas en 2012, et donc des économies à faire sur le budget 2012,  ne pourront être fait que  de façon extrêmement difficile pour les mois qui restent. La seule façon de concilier cela, c’est de se rendre compte que l’Europe vote pour plus d’Europe... c’est ce qui s’est passé en Grèce où les pays pro européens sont majoritaires... et moins d’austérité. Donc l’Europe, vote pour une Europe de croissance.  Et donc la solution elle est à la fois pour les pays de créer les conditions d’un retour à l’équilibre, il faut bien  que les Français comprennent, c’est pas seulement un équilibre en fin de mandat,  c’est un excédent budgétaire pendant 20 ans, La seule solution passe par un fédéralisme européen. C'est-à-dire,  par un budget fédéral, la chance de l’Europe, c’est qu’en tant qu’entité juridique, l’euro zone n’a pas de dette, donc si elle emprunte, c’est le rôle des eurobonds, si elle se donne les ressources pour financer ces eurobonds, avec ça elle peut financer des investissements de croissance, qui ne sont possibles que parce que nous n’avons pas de dette à ce niveau là".

France Info : "Mais c’est ce que la droite reproche à ce niveau là. C’est de ne pas tenir compte de la crise, de la mondialisation  de la finance. Est-ce qu’il aura les mains liées par tout cela ?

"La France fait partie d’un ensemble européen, et évidement la grande bataille que j’essaie d’expliquer, de livres en livres, entre le marché et la démocratie, est non pas une bataille de l’un contre l’autre, mais d’un équilibre entre l’un et l’autre. Le marché est mondial et la démocratie est locale donc ça ne va pas. Il faut que la démocratie soit de la même taille que le marché, soit une démocratie mondiale soit une démocratie européenne. Pas de démocratie sans budget, ni sans ressources. Donc pour qu’une démocratie soit européenne, à la taille des marchés,  il faut que la démocratie européenne dispose d’un budget et des moyens pour investir.

FI : "Est-ce que l’Allemagne est prête à aller dans ce sens là ?"

"plus que maintenant parce qu’elle est réticente. L’Allemagne, réagit et c’est normal, en fonction des intérêts de l’Allemagne. L’Allemagne commence à comprendre que la crise de l’euro, l’explosion de l’euro, qui aurait lieu dans les 5 ans qui viennent  si on n’avance pas dans le fédéralisme, sera très préjudiciable [...]  Donc l’Allemagne va avancer. La question de détail de savoir si l’on va renégocier le traité, ou ajouter un autre traité, on trouvera, ils trouveront, entre eux une façon de sauver la face. Certains diront on a renégocier le traité, d’autres diront,  on ajouter un protocole. Evidemment il y aura une dimension fédérale de grands travaux, ce ne seront pas des autoroutes, ni des ronds points mais de grands investissements, sur l’énergie, l’économie d’énergie, les télécommunications etc. Pour l’Europe, ce sera un chantier vraiment passionnant."

Partager cet article

Repost 0
Published by Thomas Bonne - dans Union Européenne
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de e-economie.over-blog.com
  • Le blog de e-economie.over-blog.com
  • : Finances publiques, économie, droit public, actualités, tout pour préparer convenablement son concours administratif
  • Contact

Profil

  • Thomas Bonne
  • Thomas Bonne
Titulaire d'un Master administration de l'entreprise, d'une licence de droit public 
Lauréat des concours administratif de rédacteur territorial 2011 et d'attaché territorial 2012 et Inspecteur des finances publiques
  • Thomas Bonne Titulaire d'un Master administration de l'entreprise, d'une licence de droit public Lauréat des concours administratif de rédacteur territorial 2011 et d'attaché territorial 2012 et Inspecteur des finances publiques

Rechercher